Carrefour des Nostalgies, par Antoine Laurain [chronique]

2021年2月24日 by Izumi Ryo  (編集)

Chers amies, chers amis,

Aujourd’hui je voudrais vous emmener dans l’univers de “Carrefour des Nostalgies”, le troisième roman d’ Antoine Laurain. 

Quand la vie roule à un bon rythme, on n’ose pas quitter la route des yeux par peur de se retrouver avec le pied dans la rigole. 

Et si jamais tout s’arrête, comment faire pour revenir à la réalité? Comment font tous ces gens qui se heurtent à un obstacle immense et qui se “réinventent”?

Ainsi Francois Heurtevent, maire de la petite ville de Perisac, vient de perdre les élections. Personne ne comprend comment ni pourquoi. Mais il faut faire face à la réalité.

Dans peu de temps, son mandat touchera à sa fin et il ne sera plus le maire. Il ne sera plus personne. Son carnet de rendez-vous, jusque là bourré à craquer restera vide à jamais. 

Un jour, en faisant du rangement, il retrouve une vieille photo de classe qui date de l’époque du lycée. Il a beaucoup de mal a se reconnaitre dans les traits du jeune adolescent qui semble sourire à la vie, entouré des ses camarades.

Brusquement, il se sent submergé de mélancolie. Il n’avait plus revu ses camarades de classe depuis trente ans et décide de partir à leur recherche.

Sa femme, chef du célèbre restaurant La Musarde qu’elle a hérité de ses propres parents, ne peut l’accompagner mais soutient son idée, persuadée qu’un changement d’air aiderait son mari à surmonter l’épreuve. 

François se retrouve dans le dédale des souvenirs et des questions restées en suspens. Au fil de son parcours il découvre ce que la vie a réservé à ses amis….

Il fait la somme de sa propre vie et découvre certains secrets liés à sa propre personne, secrets qu’il n’avait même pas soupçonnés jusque là…

Lorsque la Chance cesse de nous sourire, que la vie s’est refermée sur nous, nous nous demandons si nous allons rester dans l’obscurité pour le reste de nos vies. 

L’on se tourne alors instinctivement vers la lumière. C’est à la lueur de la vérité que la suite de notre destin nous est révélée. 

Reste à savoir si nous aurons le courage d’y faire face… 

Je vous souhaite une bonne lecture.

A bientôt, dans un autre article.

Ryo Izumi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *