Se le dire Enfin/ Agnès Ledig [chronique]

L’histoire

Édouard, la cinquantaine, ingénieur à la SNCF revient de vacances avec sa femme. 

Dans une petite gare en Bretagne, le temps d’attendre leur train qui les ramènera à Paris , il rencontre Suzanne, une vieille dame anglaise un peu mystérieuse en route pour la forêt de Brocéliande, berceau des légendes des chevaliers de la table ronde. 

Il décide brusquement de suivre la vieille dame et prend l’autocar avec elle, plantant sa femme sur le parvis de la gare.

À Brocéliande, il est accueilli par Gaëlle qui tient un hotel particulier. Il y fait la connaissance de personnages non moins mystérieux. 

Gavin, le fils de Gaëlle d’environ quinze ans qui ne parle pas. Adèle, jeune fille belle et peu bavarde qui va et vient avec un air mystérieux. Un fermier avec son chien, voisin bourru mais au coeur d’or qui veille sur tout le monde.

Nourri de l’énergie naturelle de la forêt de Brocéliande , Édouard reprend goût à la vie et contemple son avenir. 

Avant de partir en vacances, il avait reçu, une mystérieuse lettre d’Elise, son premier amour, perdu il y a trente ans . 

Les questions se bousculent dans sa tête. Souhaite-t-il continuer sa vie avec sa femme ? Souhaite-t-il retrouver Elise? Et sa fille ? Et son travail ? 

Il ne peut changer le passé mais n’est-il pas maître de son propre destin?

Ses rêves, ses envies, ses aspirations, tout ce qu’il avait laissé de côté devenant adulte lui revient à l’esprit. 

Qui est-il? Et surtout, est-il trop tard pour être heureux…? 

Mode de lecture

J’aime les livres en papier, mais quand ça prend entre deux et trois semaines pour arriver, que le livre électronique n’est pas dispo, et que la version Audible l’est, alors le choix était déjà fait!

Oui j’ai écouté la lecture de ce livre. Sur Audible d’Amazon. Et j’ai adoré l’experience!! 

Si vous avez accès a Amazon.jp ,comme moi, voici la page concernée.

Bonne lecture à tous!

Merci beaucoup pour votre lecture. Espérant de tout coeur qu’il sera traduit en japonais très vite.

A bientôt, avec un nouvel article.

Ryo Izumi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *