La Fée Carabine, par Daniel Pennac [chronique]

2021年3月3日 by Izumi Ryo  (編集)

Chers amies, chers amis,

Aujourd’hui, je vous propose de suivre le deuxième volet de la saga Malaussène : La Fée Carabine.

Quelque part dans Belleville, une vieille dame, une vraie “vieille” descend un jeune inspecteur de police avec une carabine. 

Le jeune homme avait voulu lui prendre le bras pour lui éviter de marcher sur un morceau de verglas. La vieille dame s’était brusquement retournée sa carabine à la main et avait tiré. 

Deux témoins: le Petit et Julius, le petit frère et le chien de Benjamin Malaussène, le Bouc Emissaire né et le grand-frère hyper-responsable de toute la tribut Malaussène.

Julie, journaliste et petite amie de Benjamin, lui amène, coup sur coup, trois vieillards gâteux et lui demande de les surveiller jusqu’à ce qu’elle revienne les chercher. Julie disparaît ensuite pendant des semaines. On la suppose en train de mener son enquête sur un réseaux clandestin qui prescrit des drogues à des vieillards.

Un jour, une jeune femme est jetée sans cérémonie dans la Seine mais elle échappe miraculeusement à la mort et est conduite , inconsciente, à l’hôpital où travaille Louna, la petite sœur de Benjamin…

Entrent en scène un inspecteur qui se fait passer pour une vieille veuve vietnamienne, toute la hiérarchie de policiers parisiens, les gangs de la ville de Belleville qui veillent sur leur quartier.

Car rien n’est comme il le parait. Il ne faut pas perdre de vue les uns et les autres dans la ville comme à l’intérieur de la hiérarchie de la Sureté.

Les vieillards de Julie sont-ils aussi inofencifs qu’ils ne le paraissent? Leurs passés ne peuvent-ils pas nuir à la famille Malaussène ?

Benjamin commence à se douter qu’il est arrivé malheur à sa Julie dont le sens de la justice ne connait pas de bornes. Il croise le chemin d’un jeune inspecteur qui invente sa version des faits pour confondre son supérieur pour des raisons qui lui sont propres… 

Daniel Pennac nous emmène, une fois de plus, dans le dédale de Belleville, de la Surete. 

Dans ces sentiers sinueux où le passé se mèle aux catacombes des idéaux perdus et des réseaux qui distribuent des drogues au troisième âge. 

Qui? Et pourquoi? Le mystère s’épaissit et le danger se précise d’instant en instant…

Un roman intriguant, inquiétant et drôle tout à la fois. 

Vous ne pourrez plus le lacher tant que vous n’en aurez fini la lecture.

Pour plus de détails sur la saga Malaussène, cliquez ici!

Je vous souhaite une bonne lecture.

A bientôt dans un prochain article!

Ryo Izumi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *