Et mon coeur se serra par Antoine Laurain et Le Sonneur [chronique]

2021年3月4日 by Izumi Ryo  (編集)

Flammarion 2021

L’amour enfui

L’ aimée est partie. Elle ne reviendra plus jamais.

En vérité, ça faisait déjà un moment que son cœur était parti, mais il n’osait pas se l’avouer.

Et maintenant elle est partie pour de vrai et pour de bon. 

Le personnage est désemparé. Il s’affole. Il perd les pédales. Il souffre le jour. Il souffre la nuit. Combien de temps cela va-t-il durer? 

Et si la fin du monde venait avant qu’il n’ai eu le temps de se remette?

Un roman d’amour

Comment décrire l’amour ? Une questions qui nous fascine depuis toujours. Beaucoup ont essayé d’y répondre.

Les romanciers l’ont fait avec leurs récits, les poêtes avec leurs proses, et les chanteurs avec leurs paroles et leurs mélodies.

Aujourd’hui, un romancier et un dessinateur ont relevé le défi ensemble.

Antoine Laurain, le romancier, nous raconte, en vingt-huit textes, l’histoire d’un amour perdu. 

Le Sonneur, le fameux poseur de sonnettes rouges, spécialiste de la “débanalisation” du quotidien, raconte l’histoire en cent dix-neuf dessins. 

Ensemble ils ont créé un roman où le blanc du papier est découpé par des textes et des dessins ; en rouge et en noir. 

Les textes et les dessins se font échos pour raconter la quête amoureuse du personnage dont l’échelle, son unique compagnon, n’ est jamais à la hauteur des épreuves.

La complicité entre les mots et les dessins

Je n’ai pas résisté. Je me suis amusée à repasser sur les texte en cachant les dessins, et sur les dessins en cachant les textes.

Le language est sobre et authentique, l’histoire sincère. 

Le texte a parfois un mouvement inhabituel. Il témoigne des états d’âme du personnage en se mettant à l’envers ou en s’alignant en diagonale…

Les dessins ajoutent de la profondeur et de la grandeur. Parfois même, il leurs arrive de raconter la suite à leur manière. 

Ce livre est né de la complicité entre les mots d’Antoine Laurain et le graphisme poétique du Sonneur. Les textes et les dessins ont trouvé un équilibre subtil, ils sont en harmonie.

Foncez!

Si vous reconnaissez en vous les symptômes du mal d’aimer, ce livre est votre ordonnance. 

Si vous ne ressentez aucun de ces symptômes, ça signifie peut-être que le moment est venu de vous réveiller ! 

Dans le doute, ce livre vous fera le plus grand bien!

Foncez, sans attendre!

Bonne lecture à tous !

Article lié : Le Sonneur, l’artiste poête basé sur Paris

Article lie: Antoine Laurain ( biographie )

Ryo Izumi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *