Le Sourire Contagieux des Croissants au Beurre, par Camille Andrea( Éditions Plon, 2021)-chronique

Un petit air mystérieux

A part le fait qu’il s’agit du pseudonyme d’un écrivain français connu du grand public, on ne sait pas grand chose sur Camille Andrea, l’auteur, si ce n’est que son premier roman qui a paru aux éditions PLON le 22 avril est une merveille!

Que diriez-vous de découvrir la recette du bonheur !

L’histoire

Pierre Boulanger (oui, un nom qui fait sourire), quarante-quatre ans, est un boulanger français qui a fait fortune aux Etats-Unis. Il est parti de la France il y a dix ans. Armé de la recette familliale du croissant au beurre et du désir de conquète et de richesse, il est devenu un business-man multi-millionaire à la tête d’une entreprise de croissants surgelés et d’une chaîne de boulangeries de luxe à travers les Etats-Unis.

Ses boulangeries sont les chouchoux des célébrités. Madonna, elle-même est sa meilleure cliente: il a créé pour elle sa célèbre Happy Mady, un croissant légendaire sans gluten, sans beurre, sans sucre, sans sel, sans farine, mais qui contient de l’eau des Sommets de l’Hymalaya.

Il a épousé Kate, une belle avocate américaine dont la réputation n’est plus à faire qui lui a donné un adorable petit garçon,Hugo. De son appartement New-yorkais, il a tout Manhattan et Central Park à ses pieds, ses costumes sortent des maisons de haute-couture, à son poignet une Rolex mesure sont temps précieux jusqu’à la centième de seconde près…

Bref il incarne l’image parfaite de la réussite moderne.

Or un jour il rencontre un vieux vendeur de hot-dogs mexicain qui lui propose une tasse de café… pour un million de dollars. Pierre décide de goûter ce café au prix exorbitant, et toute sa vie va basculer.

De ses conversations avec le vieux marchand de hot-dog, il va prendre conscience de ce qu’il est devenu vraiment: un business-man à succès, certes, mais aussi un homme d’affaire acariâtre, qui ne peut pas décoller le nez de l’écran de son téléphone portable parce qu’il doit suivre le cours de la bourse, il n’a jamais salué ou parlés avec ses employés, il n’a plus embrassé sa femme depuis des mois, il souffre d’ insomnies et de maux de tête chroniques…. Il réalise à quel point sa réussite fulgurante l’a éloigné du VRAI bonheur!

Il va traverser le monde, entre le Pérou et le Groenland, et se souvenir enfin du petit boulanger français au coeur immense qui voulait simplement rendre le monde meilleur grâce à ses croissants !

…la suite à découvrir …

Les livres qui nous parlent du bonheur

Depuis les années 1990, on a lu beaucoup de livre qui parlent de recherche du bonheur. Entre Paolo Coelho et Pascal Mercier, les nombreux volumes traitant de la quête de soi, on commençait à avoir une petite idée de ce que pouvait être les ingredients.

Mais avait-on compris le mode d’emploi?

Non, pas vraiment.

On passait un petite moment agréable, le temps de la lecture, c’est tout.

Une recette pour tout le monde

Ce que j’aime particulièrement dans ce livre, c’est la manière dont l’auteur montre que cette recette ne s’applique pas uniquement à une classe élite.

C’est vrai que l’histoire centrale tourne autour d’un français devenu millionaire aux Etats-Unis, soit. Mais le cercle s’étend sur plusieurs personnes de classe sociales, ethniques, professionnelles différentes.

Pour moi ça veut dire qu’elle s’applique à tout le monde.

Littéralement tout le monde, dans le monde entier!

Elle s’applique donc aussi à moi, ma famille et mes amis et aussi à Vous, Vôtre famille et Vos amis, et ainsi si de suite…

J’espère vivement qu’il sera traduit RAPIDEMENT au Japon.

Le sourire des croissants au beurre

Qui n’aime pas les croissants ?

Pour ma part, je les aime depuis ma petite enfance. D’ailleurs , en Belgique ou j’ai grandit , il existe des couques au beurre, même pâte sous forme différente. Un peu comme le pain au chocolat mais sans le chocolat et de forme différente. Ceux-là aussi, je les adorais mais rien ne vaut le croissant au beurre !

Quand l’auteur Camille Andrea a mis sont premier post sur Instagram j’ai répondu que les croissants sont la source de bonheur. Et je suis sincère.

Petite, j’en mangeais les dimanches matin. Une sorte de récompense en fin de semaine. Au Japon, les boulangers avertis en font aussi.

Mais dans ce roman l’auteur nous parle de l’invention de Pierre, le croissant qui dessine le sourire.

Je me suis dit « Un peu comme Amazon » . Vous connaissez la petite video explicative d’Amazon qui commence par « We are Amazon, the guys with the smile » ?

Et bien dans le roman c’est exactement ce que fait Pierre avec les croissant !

Je suis très très contente que dans ce roman français qui se déroule à New York, c’est quand même le croissant qui est célébré!

Pourquoi en parler au Japon?

Vous devez vous demander pourquoi j’en parle alors que je vis au Japon où les francophones sont plutôt rares . La raison est simple, parce que ce livre sorti le 22 avril était disponible le même jour sur Rakuten Kobo !

J’imagine que vous êtes en train de sourire en lisant ces mots, vous vous dites que je suis juste une lectrice emballée, c’est tout. Vous avez raison, je suis emballée par ce roman que je trouve très sympathique et c’est la raison pour laquelle j’en parle ici.

Mais je le suis aussi devant l’initiative de Rakuten Kobo qui l’a rendu accessible au Japon le jour-même de sa sortie en France !

Moi qui n’achète que sur Amazon, j’ai été bien déçue qu’il n’était même pas disponible en pré-commande chez eux. Du coup je vais sur Rakuten Kobo pour la première fois et paf! il était là.

Donc je laisse l’information ici, pour le cas où quelqu’un chercherait des infos sur les points de vente au Japon et partout ailleurs dans le périmètre de Rakuten Kobo ! Voilà!!

Que vous habitiez en France, aux USA ou en Asie, foncez !

Ce livre a une valeur universelle. Il vous redonnera ce sourire aussi chaleureux que contagieux de celui des croissants au beurre!

Bonne lecture.

Merci beaucoup pour votre lecture, et à bientôt !

Ryo Izumi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *