Le Diable est un Mec Bien de Thomas Piet

L’histoire

Un roman riche, émouvant et vivifiant.

Le Paradis. L’Enfer. Ou se trouvent-ils vraiment ? Après deux ans ou il a essaye toutes les approches possibles et imaginables, Ezéchiel Urso, jeune journaliste parisien, a enfin obtenu une interview exclusive du…diable qui les invite, lui et son équipe, à le rejoindre …en Enfer.

Le Diable qui vient à leur rencontre les déroute profondément. Loin des images cruelles qu’on lui prète depuis toujours, c’est un homme avenant qui les traite en amis et non en serviteurs (ou pire), comme ils le redoutaient. Lucifer, ou Lulu pour ses proches, leur révèle la vérité sur le monde, allant jusqu’à montrer des preuves concrètes pour prouver le bien fondé de ses explications.

Le diable est un mec bien!

Ezéchiel veut partager cette vérité avec tous les hommes et femmes sur terre.

Mais justement ! L’humanité est-elle vraiment prête à accepter cette vérité stupéfiante ?

Mon ressenti

L’auteur est sonothérapeuthe. Il étudie aussi la médecine traditionnelle chinoise. Il s’intéresse à l’enfantement. Pour en savoir plus, allez visiter ses comptes Instagram (@thomaspiet_auteur ) et Facebook (Thomas Piet Auteur).

Pour ma part j’ai retenu qu’il aide les gens à soigner leurs maux avec de la musique, la médecine douce qui fait confiance aux potentiels naturels du corps humain. Tout cela avec une généreuse dose de gentillesse, de compréhension et l’absence de jugement.

Habitant au Japon depuis assez longtemps, j’ai quelques notions sur la philosophie du monde née en Chine et transmise ensuite au Japon. Cette sagesse qui nous encourage à trouver l’harmonie avec l’univers au cœur de soi même.

Mais la vie est turbulante, elle prend des virages imprévus , nous met la pression. Et le monde ne s’arrête jamais de tourner.

Et nous, nous nous retrouvons satures de tout. Il faudrait s’arrêter. Juste le temps de souffler. Le penser est une chose. L’accepter et le faire vraiment en est un autre!

Il faut beaucoup de gentillesse pour que vos proches acceptent les besoins de votre âme. Il faut aussi faire de même de vôtre côté. C’est en agrandissant ce cercle de douceur et d’amour que l’on rend ce monde plus agréable.

C’est le message que j’ai reçu de la lecture de ce roman. Oui, c’est un roman vivifiant.

Si vous avez pensé que je suis passée du coq à l’âne, que vous n’avez pas compris, je n’ai qu’un conseil. Lisez-le.

Car ce roman nous interpelle dans nos cœurs de bien de façons et de manière différente d’une personne à l’autre.

Dans une interview ,l’auteur racontait qu’il avait reçu énormément de retours de lecteurs enthousiastes qui rêvent de le voir au grand écran. Je trouve l’idée excellente .

Personnellement, je pense également vers le manga. J’ai toujours trouvé que les mangas savent parler des thèmes granduoses dignes d’opéra grâce aux dessins particulièrement expressifs…

Et ainsi il touchera encore plus de lecteurs et lectrices ! Il pourra même être traduit et faire le tour du monde! Etre lu en Angleterre, aux USA, au Tibet, au Japon , en Tanzanie, au Pérou! Et ainsi de suite !

Inutile de le dire, je l’ai adoré ! Adoré! Et je n’ai qu’un mot a dire : j’attends le prochain avec impatience.

Paru aux éditions Kiwi Romans mars 2021. broche. 361 pages.

Mention spéciale pour le format de Kiwi romans. Je l’ai comparé avec deux autres romans que j’ai lu récemment. Celui-ci est plus large de 0.8 à 1.3 cm selon les editeurs. Je pense que c’est une question de goût personnel mais j’ai trouvé qu’il reste ouvert plus facilement. Très pratique quand on veut prendre des notes ou coller un post it …

Ça vous parle ? Alors foncez !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *